- Articles

Precious Plastic

Precious plastic est une communauté mondiale de centaines de personnes œuvrant pour trouver une solution à la pollution plastique. Precious plastic a été créé en 2013 par Dave Hakkens.

Tout ce qui peut aider à contrer ce problème, est mis en ligne dans Internet, gratuitement, pour que tout le monde puisse y avoir accès.

Les personnes du monde entier participent à la réduction des déchets en y contribuant avec leurs connaissances et compétences mais aussi grâce à des dons.

Proposition d’étapes à suivre.

Comment ça se passe : les étapes ?

La première étape, pour vous, est de trouver un endroit pour créer l’espace de travail dans un garage, tiers-lieu ou bien même un atelier de collaboration car c’est facile à faire !

Ensuite, c’est de recueillir la matière première qui sont les déchets plastiques pour en faire des ressources. La mise en place d’un système de collecte efficace et récurrent est primordiale pour réussir un espace de travail de recyclage.

La troisième étape est de trier les différents plastiques : vous devez les séparer car ils ont des températures de fusion et de propriétés différentes. Un système de tri efficace est essentiel pour éviter de mélanger le plastique et de ruiner le processus.

Pour la quatrième étape, vous devez déchiqueter le plastique : les plus gros objets en plastique sont coupés en petit morceaux, en utilisant la déchiqueteuse. Le plastique déchiqueté est plus facile à stocker, à laver, à fondre, à vendre et à utiliser dans les autres machines ou procédés.

La cinquième étape est de ranger par couleur : le plastique déchiqueté doit être étiqueté et stocké en conséquence pour éviter la contamination croisée et créer une banque de matériaux pour vos créations. Il faut essayer de stocker le plastique par couleurs et vous pouvez commencer à l’utiliser.

La sixième étape est le temps de fusion : une fois que le plastique est prêt, vous pouvez commencer à créer des produits de valeur à partir de déchets plastiques en utilisant les machines. Chaque machine est légèrement différente mais fonctionne sur le même concept : fondre, appuyer, refroidir.

La septième étape est de créer des produits : au fil des années, Precious plastic a développé différentes techniques pour créer des déchets plastiques. Produits, matériaux de construction ou objets d’art – les possibilités sont infinies.

Enfin, la huitième étape est d’afficher et vendre vos créations : une fois que les produits sont prêts, il est temps d’en finir, de photographier et d’afficher les créations de manière à pouvoir vendre les produits recyclés à des gens du monde entier.

Obligé de suivre l’ordre ?

À noter, qu’on n’est pas obligé d’avoir un conteneur pour réduire la pollution plastique. En effet, cela peut être fait n’importe où en fonction de ce qu’il convient à la personne qui souhaite le faire.

Avoir le conteneur fait partie de la version complète qui est proposée ici. Il est préférable de suivre l’ordre indiqué ; mais rien n’empêche de commencer par une autre étape.

Un ensemble de machines

Precious plastic a prototypé et construit ses machines à partir de matériaux de base, abordables et facile à construire.

Il existe différentes machines :

  • Machine de déchiquetage : Les déchets plastiques sont déchiquetés en flocons qui seront utilisés dans les autres machines pour créer de nouvelles choses. On peut sélectionner la taille de sortie de ces flocons en changeant le tamis à l’intérieur de la machine pour créer différents motifs et processus.
  • Machine d’extrusion : L’extrusion est un processus continu dans lequel des paillettes de plastique sont insérées dans la trémie et extrudées en une ligne de plastique. Ces fils peuvent être utilisées pour fabriquer de nouvelles matières premières telles que des filaments d’impression 3D, fabriquer du plastique granulé, filer autour d’un moule ou les utiliser de manière créative.
  • Machine à injection : Les flocons de plastique sont chauffés et injectés dans un moule. C’est un processus relativement rapide qui convient bien à la création répétée de petits objets. On peut fabriquer nous-même les moules en utilisant des moulins, ou en les soudant simplement.
  • Machine de compression : Le plastique est chauffé à l’intérieur du four et pressé lentement dans un moule. Bien adapté à la fabrication d’objets volumineux et plus solides, le four est également une excellente machine pour le prototypage et la réalisation de tests de plastique.

Conclusion

Il existe des machines qui contribuent à la réduction de la pollution plastique notamment grâce à Precious plastic. Si cette initiative n’existait pas, il y aurait beaucoup plus de pollution. Surtout que tout le monde peut y apporter son aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *