microphone Interviews
- Interviews

Interview : Clément LUESMA – Rétrobox

Rétrobox société

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’interviewer Clément Luesma, le co-fondateur et directeur général de Rétrobox !

Bonjour Clément, merci de prendre le temps de répondre à quelques-unes de mes questions. Tout d’abord, peux-tu nous parler un peu de toi, pour que l’on apprenne à te connaître ?

« Je suis une personne qui aime découvrir de nouvelles choses, du coup j’ai un parcours un peu particulier (j’ai testé 7 métiers différents). Du paysagiste au programmeur informatique. Je suis aussi parti en Australie un peu moins d’un an c’est là-bas que j’ai commencé à vouloir être mon propre patron. Du coup, je découvre les joies d’être chef d’entreprise. »

Borne arcade 1Je te remercie pour ta présentation. Maintenant, est-il possible que tu nous présente Rétrobox ?

« Rétrobox c’est la réunion entre deux passionnés du jeux vidéo et plus particulièrement du retro gaming. Notre société a ouvert officiellement au mois de décembre 2019. Notre but est de proposer des bornes jeux d’arcade facile d’accès au grand  public pour pouvoir partager notre passion aux anciens joueurs et faire découvrir aux autres. Du coup, nous proposons nos propres bornes d’arcades avec nos designs ainsi que l’aspect graphique maison. Et on travaille avec des entreprises de notre département. Pour le moment on essaye de se faire connaître dans le Tarn et plus tard peut être on verra plus loin. »

Je vois que sous le nom de Rétrobox, il y a également le nom de la société en japonais. Peux-tu nous en dire plus à ce sujet ? Je suis sûre que tu as la réponse !

« Bien sûr. Alors tout d’abord ce n’est pas le nom de la société en japonais mais « jeux vidéo », car les bornes d’arcade viennent du pays du soleil levant et l’histoire du jeu d’arcade existe toujours au Japon. Nous voulons faire redécouvrir les bornes et les salles d’arcades au grand comme les petits des années 80. »

À l’heure actuelle, peut-on acheter une borne d’arcade ou est-ce uniquement de la location ?

« On propose avant tout la location car à l’achat ce n’est pas possible pour toutes les bourses mais il est possible d’acheter les bornes. Mais pour le moment ce sont surtout des professionnels qui sont intéressés pour leur salle d’attente ou pour les parcs à jeux pour les enfants (bien que les grand y joue aussi). »

Si je cherche Rétrobox, vais-je le trouver sur les réseaux sociaux ?

« Oui bien sûr, il existe une page Facebook et pour le reste on n’a pas encore eu le temps de s’en occuper. »

Borne arcade 2Des projets pour l’avenir de la société ?

« Oh oui, premièrement pouvoir sortir un salaire (on ne vit pas d’amour et d’eau fraîche). Si non, pour du plus long terme notre objectif, c’est d’avoir notre propre salle d’arcade. »

L’interview touche à sa fin, aurais-tu un mot à rajouter, un message à faire passer ?

« On ne dit pas « je rêve » mais de faire… « J’ai pour objectif de faire… ». Vous allez voir le monde sous un autre œil. Maintenant je te laisse la plume ou plutôt le clavier, dans ce cas. »

 

L’interview est maintenant terminée. Merci Clément de m’avoir accordé de ton temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *